Echanges citoyens

27/03/2018
Echanges citoyens

Un bilan et des projets. Les échanges citoyens, qui se sont tenus le 22 mars, ont été particulièrement riches et ont permis aux participants de vérifier que 85% des promesses de campagnes ont déjà été réalisées ou en passe de l’être.

Cette rencontre annuelle a été instaurée par Richard Mallié, depuis son élection en mars 2014, pour rendre compte de son action au service de la commune.
Devant les nombreux Boucains présents, le Maire a rappelé les grandes décisions de ses quatre premières années de mandat. Et les actions qu’il
va mener durant les deux années restantes.

Bouc, la ville nature

Son bilan plaide pour lui. La révision du plan local d’urbanisme et du
règlement local de publicité ont permis de mettre sur rails l’ambition d’une ville nature. L’aménagement de la RD8n en boulevard urbain transforme
radicalement cet axe qui traverse la commune. Les finances publiques ont été assainies. Le déploiement de la fibre optique place Bouc Bel Air dans le peloton de tête des communes numériques. Et la sauvegarde du patrimoine est bien engagée avec des travaux de conservation sans précédents.

8 gros chantiers
Les deux années à venir s’annoncent particulièrement actives avec le lancement de huit gros chantiers cofinancés à hauteur de 60% par le Département. La mairie envisage de construire un troisième gymnase, les deux installations existantes ne suffisant plus à faire face à la demande. Une unité de potabilisation des eaux domestiques va remplacer les deux stations existantes, qui fonctionnent encore correctement mais commencent à être vétustes. La chapelle oecuménique pourrait être transformée en espace culturel. L’Hôtel de Ville va être rénové afin de réaliser des économies d’énergie.
Un bâtiment de trois classes répondant aux normes haute qualité environnementale va être construit à l’école des Pins. Le stade du Moussou sera réaménagé, avec un terrain de football, un boulodrome et un plateau multi activités (terrain de basket, terrain de beach volley, futsal). Une partie des caves du château va être transformée en lieu d’expositions et d’évènements. Et le local Peyrefuguette, un préfabriqué qui accueille de nombreuses associations, va laisser place à un nouveau bâtiment mieux adapté à leurs besoins.