Garibaldi et l'unité italienne

06/04/2018
Garibaldi et l'unité italienne

C’était mercredi 4 avril 2018, dans le cadre du Pacte d’amitié avec Fiesole, une conférence riche et documentée où il fallait opérer des choix, tant la vie de Giuseppe Garibaldi a été riche de décisions à prendre, elle-même.

L’un des acteurs principaux de l’unité italienne et infatigable « soldat» de cette unité, n’hésitait jamais à guerroyer pour la bonne cause ; fin tacticien, aventurier, homme profondément républicain, il n’hésita pas à s’allier la présence des puissants-les rois d’Italie- pour parvenir à la mise en place finale, de 1860 à 1870, de l’Italie unifiée.
La salle de la bibliothèque était pleine, et certains étaient venus d’ailleurs, en descendant d’italiens ou pas, pour écouter Pierre Groelly.

Une soirée riche d’enseignements que l’on peut résumer sous cette phrase tirée des mémoires de Giuseppe Garibaldi (1807-1882) :
« Je lègue mon amour de la liberté et de la vérité, ma haine du mensonge et de la tyrannie… »

Un grand merci à Mireille Authié, Agnès Lemaître et à Marie-Odile Armandon, adjointe déléguée à la Culture, qui a permis la réalisation de ces
causeries.