L'Olivier dans le bon sens

15/05/2018
L'Olivier dans le bon sens

LE « BON SENS », UNE QUALITÉ TROP SOUVENT OUBLIÉE !

 

Notre société de consommation me semble avoir oublié cette qualité essentielle qui pourtant est à la base de son fonctionnement. Que penser quand nos députés font des Lois à tour de bras pour graver dans le marbre et rendre sanctionnable des actes aussi simples que la lutte contre le gaspillage alimentaire ! Est-ce que nos grands-parents avaient besoin d’une Loi pour ne pas gaspiller la nourriture ? Bien sûr que non, le « bon sens » suffisait à leur rappeler que la nourriture était un bien précieux que l’on ne jetait pas et qui, quand elle n’était plus consommable par l’homme, servait à nourrir les animaux.

Quel rapport me direz-vous avec un livre sur l’Olivier ? Simplement insister sur le choix de Jean-Paul Florentino de nous rappeler que cultiver un arbre est avant tout une affaire de « bon sens ». Les sciences et les progrès techniques qui ont marqué le XX° siècle, nous ont parfois fait perdre ce « bon sens » que nos anciens avaient patiemment construit au fil des millénaires, transmis de génération en génération et qui constitue les racines de cette civilisation de l’Olivier. Nous avons oublié que les végétaux sont aussi des êtres vivants et que pour les faire produire, il faut d’abord les comprendre. Tout n’est pas affaire de traitements chimiques, d’irrigation abondante ou d’engrais sur-actifs. La première qualité d’un bon paysan, c’est d’écouter et de comprendre ce que lui dit sa plante. A-t-elle soif ? A-t-elle faim ? Est-elle malade ? Etre un bon paysan c’est prendre le temps d’observer et de sentir le message que lui envoie son arbre.

Ce livre en retraçant méthodiquement toutes les étapes de la vie d’un olivier, son cycle végétatif, ses besoins… pourra servir de guide à celui qui rêve d’obtenir ce divin nectar qu’est l’huile d’olive ! Avec des mots simples, Jean Paul Florentino nous entraine au cœur du mystère de la naissance de cette petite olive qui va se gorger d’huile pour notre plus grand bonheur. Avec ce « bon sens » que les paysans ont parfois perdu, il retrace toutes les étapes à suivre pour produire mais aussi transformer cette olive pour la rendre comestible ou en extraire ce suc qui enchante nos salades, fait rosir de plaisir nos poissons ou donne du goût à nos viandes.

Véritable abécédaire de l’olivier, amateurs mais aussi professionnels pourront trouver au fil des pages des réponses claires et pleines de « bon sens » à leurs questions. A l’heure où la filière oléicole française s’interroge sur son avenir, où les changements de générations entrainent des restructurations de l’oliveraie, où le manque de productivité des oliviers nous interpelle, ce livre constitue un recueil de connaissances qui fera date et pourrait même devenir le manuel scolaire des oléiculteurs en herbe.

L’olivier, symbole de paix et d’éternité, l’Huile d’Olive source de vie et de lumière, deux raisons, s’il en fallait, pour faire vivre avec passion cet arbre béni des Dieux.

 

Olivier NASLES

Président de l’Association Française

Interprofessionnelle de l’Olive