Hommage à Agnès Blasquez

27/06/2018
Hommage à Agnès Blasquez

"Le 17, nous nous retrouvions au château de Bouc-Bel-Air sans notre amie Agnès Blasquez sauf qu'elle était là, palpitant dans ses textes et au rendez-vous des arts réunis, son vœu de toujours! Le club-photo, Luminances de l'Adsb, hébergeait comme chaque année dans son exposition annuelle  l'association ABC d'arts, dictant ses thèmes à l'atelier d'écriture de celle-ci: La vie dans la ville et Minimaliste. Intervenait aussi le chanteur Mathieu Pirro au piano et à la voix : fabuleux Tango Aixois. Véridique Cigarette! Le partage des arts en somme. Merci Agnès !" Elisabeth Groelly

"Ce fut une soirée pleine d'émotion mais joyeuse ce dimanche 17 juin 2018, organisée pour tous par notre atelier d'écriture qui y a mis toutes ses forces et tout son cœur. 

Agnès était présente parmi nous, par ses trois textes, par les ondes qui circulaient en nous, par sa photo si vivante et l'hommage coloré que notre amie Annie Géhand lui avait rendu, une photo numérique dont les couleurs et les vibrations lui avaient été inspirée par son souvenir, par cette empreinte qu'elle nous laisse, nous qui nous attendons toujours à lui voir pousser la porte pour venir nous dire un petit bonjour...

Comme à l'habitude, l'atelier a travaillé sur les thèmes traités dans l'exposition photo Luminance de l'ADSB, qui lui faisait écrin : La vie dans la ville et Minimalisme.

La ville, c'est la foule et la solitude, la solitude dans la foule. On se suit, on s'évite, on se rencontre. 
C'est le voisin et l'étranger, le mur ou le passage, l'empreinte de l'histoire des humains dans les quartiers, l'inquiétude sur l'avenir...
C'est un peu de tout cela que nous ont parlé les écrivants présents ce soir, Bernadette Thumerelle, Christian Duneau, Elisabeth Groelly,  Florence Gai , Jeannine Henry et Michel Baracat, avec grand talent de conteurs et de comédiens, ces scènes de vie, ces rêves, nous les voyions.

Ce sont ces chansons de Brassens  (Les copains), de Brel (Les fenêtres), de Pierre Perret (Lily) ou de Maxime Le Forestier (Né quelque part) entre autres, qui ont illustré ces thèmes avec esprit et éclat par la voix et les notes de piano de Matthieu Pirro, artiste et ami de notre association. Sans oublier La mémoire et la mer de Léo Ferré, magnifique poème, et quelques unes de ses plus belles compositions, dont le Tango Aixois qui s'imposait pour ce thème.

Jeannine Henry nous a également donné une très jolie chanson, un poème écrit tout exprès pour cette soirée, Le caillou, sur la mélodie du poème de Paul Fort, mis en musique par Georges Brassens, Le Petit cheval. Ce qu'en terme chansonnesque on baptise une (chanson de) goguette, ou un timbre ("air connu").

Bernadette ou Michel, en particulier, se sont aussi livrés au difficile exercice du minimalisme, objets de la vie courante sources d'invention, comme la pomme de Newton, pour la première,  ou improvisations à la terrasse d'un café, et grille de mots croisés pour le second. 

Tous époustouflants, merci à chacun pour cette belle soirée de partages des Arts, finie par un beau buffet convivial où chacun a apporté sa contribution. 

Merci également à la Mairie et aux Services de la Culture et associatifs, à l'ADSB , à nos photographes, et particulièrement à l'auteur du reportage transféré Jean-Claude Lenaers, pour ses photos et ses mots si sincères et chaleureux, et à chacun d'entre-vous qui avez à cœur de faire vivre notre association et de porter haut la réputation de nos artistes et de notre ville." Catherine Laugier