Stop aux chenilles à l'école des Pins

07/02/2019
Stop aux chenilles à l'école des Pins

Même si elle ne mesure que quelques centimètres (entre 3 et 4 cm), la chenille processionnaire du pin est un redoutable fléau: non seulement elle peut causer de graves dégâts aux pins, mais elle est surtout très urticante et allergisante. En effet, le corps de la chenille est recouvert de poils urticants déclenchant des lésions cutanées, oculaires et buccales (chez les animaux). Elles sont donc très dangereuses pour l'homme et les animaux domestiques.

Entre la destruction des nids et le piégeage des chenilles...des précautions s'imposent !

Le sud-est de la France est particulièrement touché par ce petit insect ravageur, et lorsque le printemps arrive, les chenilles descendent des arbres pour gagner le sol à "la file indienne" ou en procession, afin de trouver un endroit où la terre est chaude pour s'y enfouir et ressortir en papillon l'été.

Stop aux chenilles à l'école des PIns

Une société est venue installer des pièges à chenilles à l'école des Pins. Cette pose d'écopièges va permettre de capturer les chenilles qui descendent de l'arbre et de les détruire (collerette dirigée vers le haut, enserrant le tronc de l'arbre, munie d'un trou où débouche un tuyau relié à un sac fermé).

En complément de cette solution, le service Technique a positionné des nichoirs à mésanges (3 à l'école maternelle et 3 à l'école primaire). En effet, ces petits oiseaux très sociables sont assez friands d'insectes et notamment de ces redoutables chenilles (principaux prédateurs des larves de chenilles processionnaires et insensible à leurs poils urticants !). Une bonne solution qui s'inscrit encore une fois dans la dynamique de Bouc Bel Air Ville Nature !

Nos petits élèves pourront donc jouer tranquillement dans leur grande cour de récréation, et pourront apercevoir, pourquoi pas, quelques mésanges dans le ciel.

Pour plus de renseignements sur les chenilles cliquez ici