" Il n'y aura pas d'oubliés de la fibre ! "

07/01/2020
 Il n'y aura pas d'oubliés de la fibre !

Sylvie Scotto-Arnold, directrice à France Telecom des relations avec les collectivités dans les Bouches-du-Rhône, fait le point sur le déploiement de la fibre à Bouc Bel Air.

Interview:

Quand les foyers de Bouc Bel Air seront-ils tous raccordables à la fibre ?

Nous faisons au plus vite. Nous n’avons pas d’engagement sur une fin de déploiement commune par commune. L’objectif reste de respecter l'accord signé avec l'État, dans le cadre du Plan AMII en 2011 : nous sommes engagés, au niveau national, à rendre éligibles, sur nos fonds propres, l’ensemble des logements sur notre périmètre de déploiement d’ici fin 2020 à l’exception de difficultés particulières et des spécificités locales. Par ailleurs une convention, non opposable, a été signée en 2017 avec le Département et la Métropole visant à rendre raccordable 85% des logements d’ici fin 2020 sur les zones de notre responsabilité sur le département.

Les Boucains ont le sentiment que le chantier, lancé en 2016, n'avance pas assez vite.

Je comprends leur impatience. Mais aujourd'hui, Bouc Bel Air est l'une des communes des Bouches-du-Rhône où le pourcentage de foyers raccordables est le plus élevé : il s'élève à 49 %. Pour comparaison, sur le territoire des Bouches du Rhône, il est de 42%. Nous sommes totalement mobilisés sur l'installation de la fibre. C'est une priorité pour Orange. Il est de notre intérêt que le chantier progresse au plus vite. Mais nous devons composer avec la réalité du terrain. À un moment, par exemple, nous avons manqué de fibre, en raison d'une pénurie de matière première. Et lorsque nous devons installer la fibre sur des artères aériennes, il faut faire des études de charge poteau par poteau. Cela prend du temps. Ce chantier est long et complexe.

Pouvez-vous nous garantir que tous les foyers seront raccordables ?

Orange s’engage à rendre éligibles 100% des foyers, locaux d‘entreprises et bâtiments administratifs (hors refus de tiers). Tout le monde sera raccordable. Certains avant d'autres mais il n'y aura pas d'oubliés de la fibre. Aujourd'hui, nous avançons plus vite sur les artères souterraines. Et lorsque nous nous retrouvons momentanément bloqués à cause d'un fourreau cassé ou bouché, par exemple, nous continuons à côté. Mais dès que le problème technique est résolu, nous effectuons le fibrage.