Vol de cuivre : un fléau à combattre collectivement

24/03/2020
Vol de cuivre : un fléau à combattre collectivement

 Des malfaiteurs profitent de la situation de crise actuelle pour dérober notre bien commun

Un méfait aux conséquences fâcheuses

Le cuivre, un nouveau filon qui rapporte... Plusieurs centaines de mètres de câbles en cuivre ont été volés à Bouc Bel Air ces derniers jours. Conséquence directe et fâcheuse : des quartiers sont plongés dans le noir complet et cela devrait durer car aucune entreprise ne peut intervenir en cette période de confinement.

 

Protégeons-nous collectivement en aidant la police !

Le préjudice de ces derniers jours, pour Bouc Bel Air, s’élève à plus de 50.000€ et pénalise plusieurs centaines de personnes.

Pour passer inaperçus, les malfaiteurs de déguisent généralement en ouvriers et laissent penser qu’ils sont en intervention.

Si vous apercevez des individus entrain de manipuler des câbles aux abords d’une route, près d’un candélabre ou à travers ce qui peut ressembler à une plaque d’égout…contactez la police (04 42 94 93 27) ou la gendarmerie (17).

N’intervenez jamais directement !

Le vol de cuivre est passible d'une condamnation pouvant aller jusqu'à 7 ans d'emprisonnement et 100 000 euros d'amende (article 311-5 du Code Pénal