Une aide aux petites entreprises de Bouc Bel Air

15/06/2020
Une aide aux petites entreprises de Bouc Bel Air

Maeva Gautelier, adjointe au maire, en visite de terrain auprès des commerçants de la commune / photo J.L Lenaers

Sur proposition de Richard Mallié et Maeva Gautelier, adjointe déléguée au développement économique, à l’emploi et aux commerces, le conseil municipal a voté, le 8 juin dernier, une contribution au « Fonds covid resistance ». Un dispositif porté par la Région.

Pour faire face aux conséquences économiques liées à la crise sanitaire du Covid-19, la municipalité avait souhaité participer au fonds territorial et solidaire coordonné par le conseil départemental pour aider les très petites entreprises de Bouc Bel Air.

Malheureusement, les Services de l’Etat ont demandé, pour des questions juridiques, la clôture du dispositif mis en place le 23 avril.

Les élus n’ont pas renoncé pour autant à aider les entreprises de la commune et le conseil municipal a décidé, lors de la séance du 8 juin, de contribuer au « fond Covid Resistance » porté par la région.

De quoi s’agit-il ?

En partenariat avec la Banque des Territoires et les collectivités locales, la Région a constitué un fonds doté de plus de 37 millions d’euros. Ce fonds est destiné à maintenir la viabilité des plus petites entreprises du territoire, les moins de 20 salariés, tout secteur d’activité compris (en dehors de l’agriculture) et toute forme juridique d’activité. Il s’adresse donc à tous les commerçants, artisans, TPE, micro-entreprise et les structures de l’économie sociale et solidaire, professions libérales ou entreprises innovantes impactées par la crise du Covid 19 et nécessitant un renforcement de leur trésorerie.

Modalités du dispositif

  • Un Prêt à taux zéro à l’entreprise compris entre 3 000 € et 10 000 €,
  • Sans apport complémentaire obligatoire,
  • Durée de remboursement de 5 ans maximum, avec un différé de 3 à 18 mois d’amortissement de 18 mois maximum.
  • Tout type d’entreprise (tout âge, toute forme juridique y compris les structures relevant de l’ESS et tout secteur d’activité hormis l’agriculture pour lequel un fonds spécifique est mis en place par la Région).
    • dont le siège social est en région Provence-Alpes-Côte d’Azur,
    • autonome au sens de la réglementation européenne,
    • jusqu’à 20 salariés,
    • connaissant une baisse d’activité d’au moins 30% ou des besoins de trésorerie impactant la
    • viabilité de l’entreprise liés à la crise sanitaire et aux mesures de fermeture administrative et/ou de confinement.

 

Pour candidater au dispositif, cliquez-ici