Le chant des sirènes à Bouc Bel Air

22/04/2016
Le chant des sirènes à Bouc Bel Air

C'est une sculpture bien surprenante qui est actuellement exposée à Bouc Bel Air : une sirène a pris ses quartiers sur la place du village !

Donner le goût de la culture, c'est l'objectif de la politique culturelle de la ville de Bouc Bel Air, conduite par Madame Marie Odile Armandon, adjointe au Maire déléguée à la culture.

C'est dans cette optique qu'a été installée "La Sirène" de Jean Claude Lorenzo à côté de la fontaine, pour que tous les habitants de la ville profite de cette sculpture et se familiarise avec l'Art qui vient à eux.

C'est aussi une aide à la création et à la diffusion des œuvres d'art qui sortent ainsi des galeries ou des lieux dédiés. Exposée depuis le mois de septembre à Aix en Provence dans le cadre de l'exposition "Art et Eau" à l'initiative de l'école : ESDAC d'Aix, dirigée par Stéphane Salord, "La Sirène" fait étape à Bouc Bel Air au cours de son voyage vers la mer.

Ce voyage correspond à la mythologie des sirènes qui naissent dans l'eau douce et viennent ensuite à la mer pour en être les gardiennes. La ville de Bouc Bel Air exposera jusqu'à la mi-juillet, cette œuvre de Jean Claude Lorenzo, notre voisin aixois de Saint Hilaire.

Venu à la sculpture par hasard, il y a 12 ans, lui qui s'occupait de la réinsertion des prisonniers est désormais artiste à plein temps.

Il vient d'ailleurs d'exposer au Salon International d'Art Contemporain de Marseille. Jean Claude Lorenzo travaille à partir de métal récupéré : pour "La Sirène", il a mis 5 ans à façonner des chaines marines repêchées par la capitainerie de Cassis au fond du port.

Cet artiste a voulu que de la spiritualité transparaisse dans son œuvre, c'est pourquoi "La Sirène" porte un bénitier pour bénir le monde, "c'est donc Bouc Bel Air qui est bénie en ce moment", nous a-t-il confié.