L'association Métisse Ta Vie au top de sa forme

04/04/2016
L'association Métisse Ta Vie au top de sa forme

L’association boucaine de danse « Métisse ta vie » a marqué les esprits pendant et après la compétition Interdanses qui s’est tenue les dimanches 27 mars et 3 avril 2016 dans la salle polyvalente du Muy (83).

C’était une première pour le groupe des « jeunes ados » (10 à 16 ans) qui n’avait jamais participé à un concours jusqu’à ce baptême dans le Var. Les Boucains avaient déjà eu la chance d’admirer le talent des danseuses dirigées par Liza KARPATI lors des nombreuses manifestations organisées par la ville (forum des associations, fête de la musique, Boucles Bel Air, etc.) ou lors d’évènements comme le Téléthon.

Les 15 filles, qui avaient déjà vécu comme une victoire leur qualification pour la phase finale lors des séries éliminatoires du 27 mars, ont une nouvelle fois pu montrer leurs qualités devant un jury et un public conquis.

Elles reviennent  avec 3 trophées dans leurs bagages, un record si l’on tient compte du fait que l’association ne présentait qu’un seul groupe :
Le Prix du public, qui vient récompenser le Groupe qui aura conquis la salle pendant la compétition, et surtout après celle-ci pendant la longue période de délibération : à cette occasion, Liza KARPATI a laissé s'exprimer sa passion, improvisant un show au milieu du public, bien vite rejointe par l’ensemble de ses danseuses ;
Le Prix d’interprétation dans la catégorie « jeunes ados » pour la phénoménale Kélya L. (10 ans !) qui aura conquis le jury par son aisance et son naturel.

Enfin, le 2ème prix dans la catégorie HIP-HOPRAGGA (jeunes ados). L’association boucaine « Métisse ta vie » n’est pas passée loin du grand Chelem !

Un grand bravo aux filles et à leur professeure qui ont donné le meilleur d’elles-mêmes pour montrer qu’une association pouvait lutter à armes égales contre les meilleures écoles de danse de Provence (de Marseille à Antibes en passant par Toulon, Draguignan, etc.).

Merci à elles pour nous avoir fait vibrer durant ces 2 dimanches passés à leurs côtés, avec peut-être plus de pression pour les parents que pour les danseuses qui ont toujours pris cette compétition dans le but de se faire plaisir et non pas de gagner.

Un plaisir partagé avec les parents et le public, qui le leur a bien rendu !

Les parents des danseuses de l’association « Métisse ta vie », heureux et fiers.