Sacco et Vanzetti

05/02/2016
Sacco et Vanzetti

Retour sur la plus grande erreur judiciaire du 20eme siècle... au théâtre !

23 aout 1927, prison de Cherry Hill, Nicola Sacco est dans sa cellule à quelques heures de mourir... Sacco, le petit cordonnier pleurant sa femme et ses gosses. La lumière de l'unique ampoule faiblit parce que l'on prépare la chaise électrique à six pas de là. Son compagnon de lutte et d'infortune, Bartolomeo Vanzetti apparait soudain.

Vanzetti, le militant libertaire, solide comme un roc qui devra gagner l'ultime lutte, ne doutant jamais de la victoire de la cause.

Rêve éveillé ? Vision ? Qu'importe ! Ils se remémorent leur procès, rejouent les témoignages grotesques, les manipulations et les chantages abjects des policiers et des politiciens. Leur personnalité se dissout et empreinte celle de ces visages amis ou hostiles qui marquèrent leur calvaire de sept ans lors desquels ils attendirent qu'on les tue.

Dau et Catella relèvent avec brio le défi d'interpréter ces ≪ emblèmes ≫ de la lutte contre l'injustice, l'intolérance et la discrimination.

 « Une pièce magistralement interprétée... À voir sans délai. » Figaroscope
« Une histoire qui résonne toujours avec force, brillamment interprétée par les deux
acteurs. » L'Humanité
« C’est du bon, de l’excellent théâtre politique. » La Marseillaise

Auteur : Alain Guyard
Avec Jacques Dau et Jean Marc Catella
Mise en scène : François Bourcier assisté de Nathalie Moreau
Création lumière : Romain Grenier
Musique originale et régie : Roland Catella

Durée : 1h20
Dau et Catella
(Paris, 75)

Théâtre
Vendredi 5 février 2016 à 20h30 aux Terres Blanches

Photo : Jogood